Julie Doucet renversante à la gare d’Austerlitz

Afin de faire connaître au plus grand nombre l’œuvre de la Québécoise Julie Doucet, lauréate du grand prix de la 49ème édition du FIBD, le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême et son partenaire SNCF Gares & Connexions ont installé dans la gare de Paris Austerlitz des panneaux qui permettent de partir à la rencontre d’une artiste unique.

Dans le cadre de sa 50ème édition, le festival lui consacre une exposition qui sera visible à l’ Hôtel Saint Simon.

À quelques jours de la sortie de son prochain leporello (livre-accordéon) Suicide Total édité par L’Association, elle bénéficie d’une mise en avant méritée. L’autrice avant-gardiste, porte-drapeau de la bd alternative et du fanzine dévoile son univers singulier, riche, subversif et underground. Depuis ses études artistiques, cette pionnière raconte ses histoires, angoisses, interrogations, rêves et ne laisse personne indifférent.

Par le biais d’affichages colorés voire flashy et d’autres en noir et blanc placés idéalement dans le vaste lieu de passage, la créatrice féministe protéiforme interpelle le public suscitant habilement la curiosité des usagers du rail avec son dessin à la fois spontané, rond et dynamique.

Texte : Stéphane Berducat

Crédits photos : Mélanie Huguet – Friedel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s