LE PRINTEMPS SUIVANT 2/2 Après la pluie.

Après la pluie est le second volet du diptyque Le printemps suivant  édité par Casterman. C’est la dernière réalisation de la pétillante Margaux Motin, l’illustratrice qui blogue et anime au quotidien une page instagram qui réunit une forte communauté qu’elle régale avec ses images amusantes et toujours piquantes.

Dans cet album léger et agréable à compulser, la dessinatrice assume, revendique le changement de cap opéré il y a quelques années. Après un divorce, un nouveau compagnon et une vie désormais au bord de l’océan avec leurs filles respectives, l’ex-parisienne se confie sans détour et avec sincérité sur ce qu’elle a bougé dans sa vie pour s’épanouir, fonder un foyer heureux et lutter contre les blessures du passé.

Avec beaucoup de recul et une bonne dose d’autodérision, elle parvient toujours à toucher un public qui s’identifie très facilement à une héroïne humaine et attachante. Elle a fait de l’autofiction un style qui lui réussit.

Elle explique avec franchise les concessions réalisées au quotidien pour réussir en couple mais aussi le combat contre l’anxiété que nous sommes tant de gens à connaître. La confiance en soi et en l’autre est au cœur de ce second tome.

La place de la nature est assez importante, elle y puise un second souffle et nous invite du même coup à être plus attentif à notre environnement mais également à nous lancer comme elle dans une quête de bien-être qui se dégage du personnage solaire qu’elle anime avec talent.

Dans cette bd, les jours alternent mais aussi les décors et les paysages ce qui donne aux séquences de ce récit du rythme, une allure printanière et un parfum rafraîchissant qui transpire d’une couverture flamboyante.

Dans un premier temps, l’artiste crayonne, scanne puis retouche avec Photoshop. Il en résulte un joli trait noir qu’elle habille de vives couleurs numériques. Son style graphique est réaliste, cartoonesque avec une place particulière attribuée à l’expressivité des visages, un petit côté manga qui capte le regard et suscite émotion et vitalité.

Après la pluie est un livre optimiste et plaisant dans lequel l’autrice hyperconnectée mais à l’écart des vacarmes, telle une grande sœur, partage sa recette du bonheur, son énergie et son amour de la vie. Sa liberté de ton, son authenticité et son dessin abordable et ravissant sont sans doute les atouts majeurs de cet opus tendre, drôle et réconfortant.

Chronique de Stéphane Berducat.

© Casterman, 2022.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s