La Galerie Barbier met à l’honneur Lucas Harari

Lucas Harari est à l’honneur à la Galerie Barbier avec une exposition visible jusqu’au 8 octobre.  On peut y découvrir quelques planches issues des albums « L’Aimant » et « La dernière rose de l’été » édités chez Sarbacane.

Si le premier est irrésistible, le second est un thriller hypnotique qui mérite le détour.

Ces deux opus ont connu un succès critique important qui consacre un artiste prometteur bien connu des bédéphiles éclairés.

Le galeriste a eu la bonne idée de proposer à la vente de nombreux originaux, réalisés pour la plupart à l’encre de Chine sur papier. Ils ont le mérite de souligner un sens esthétique impressionnant, de belles compositions, un dessin à la fois lisible, efficace et envoutant et un sens des couleurs aiguisé.

Avec cet événement qui est d’ores et déjà un succès, le lauréat de l’école nationale des arts décoratifs confirme qu’il est un jeune auteur qui compte.

Bonne visite !

Texte : Stéphane Berducat

Images : Calamity-Ode Jacquet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s