GÉNÉRATIONS POING LEVÉ

« Générations poing levé : 10 histoires de sportifs-ves militant-e-s » ce sont des portraits de champions qui se sont illustrés dans leur discipline respective mais aussi en dehors des terrains, gymnases et stades. Ce sont des hommes et des femmes que l’on a forcément envie de faire découvrir à nos enfants, des personnages exemplaires et inspirants qui ont tous en commun d’avoir utilisé leur notoriété afin de faire avancer des causes qui leur tenaient à cœur. Ces précurseurs contribuèrent ainsi à faire évoluer les mentalités quitte à prendre de nombreux risques pour leur sécurité et leur carrière.

La sélection ne fut pas simple. Les créateurs de ce one-shot généreux, Chloé Célérien et Karim Nedjari se sont entendus pour choisir quelques figures d’exception. Ils ont retenu des athlètes issus d’horizons divers, anciens ou contemporains, blancs ou noirs, d’origines géographiques variées, pas toujours très connus mais qui ont tous des parcours qui méritent d’être racontés car leurs vies sont passionnantes et enthousiasmantes.

Vous l’aurez compris, cet ouvrage dépasse largement le cadre du sport. C’est un prétexte pertinent pour parler de racisme, de féminisme de ségrégation mais aussi de courage, d’abnégation et d’engagement. L’opus de 210 pages est édité, ce n’est pas un hasard par Marabulles une maison d’édition réputée pour avoir dans son catalogue des livres forts comme « Simone Veil : L’immortelle », « Le manifeste des 343 » ou encore le poignant « Je suis Sofia ».

On y parle politique mais aussi musique, littérature et peinture et c’est ce qui fait tout son charme. Ce roman graphique très documenté permet de mettre en lumière, par le biais d’exposés déclinés entre 15 et 18 pages, des destins fabuleux.

Pour ce récit, l’autrice, ancienne étudiante à Sciences Po qui travaille pour le cinéma, les séries, la télévision et son complice ex-journaliste sportif ont adopté une démarche d’investigation impeccable et que l’on soit connaisseur ou non, les anecdotes authentiques distillées avec malice nous apprennent forcément des choses tout en stimulant notre intérêt.

Ils ont imaginé une voix off qui nous guide et nous embarque dans une initiation exaltante. Il y a un effort de vulgarisation, le partage d’une admiration et surtout de la facétie, de l’ingéniosité par exemple lorsqu’ils mettent en scène leur réflexion ou les grandes étapes du projet. Comme dans « Culottées », le fameux diptyque de Pénélope Bagieu auquel on pense forcément, l’humour est omniprésent.

Le dessin de Chloé Célerien s’adapte parfaitement au contenu relaté, il y a d’un côté des images réalistes, précises, et de l’autre des illustrations plus légères un peu caricaturales qui s’avèrent particulièrement plaisantes.

Il y a un bel équilibre entre les textes et les visuels, il en découle une lisibilité qui facilite l’accès de la bande dessinée à un large public.

Si certaines vedettes sont un peu prévisibles, Mohamed Ali, Tommie Smith ou Nadia Comanesci, d’autres comme le footballeur Marcus Rashford, l’intrépide patineuse Française Surya Bonaly ou la lutteuse de sumo Hiyori Kon constituent d’excellentes surprises.

Générations Poing Levé est une réussite, un opus intéressant, divertissant, revigorant, en bref, une belle idée cadeau à mettre sous le sapin. On espère vivement un second volet tant la matière est abondante et le sujet dans l’air du temps.

Chronique de Stéphane Berducat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s