SAFRANE CHU -1-

Quel plaisir de retrouver l’univers du flic cibopathe en compagnie du scénariste John Layman et du dessinateur Dan Boultwood. Sauf que ce coup-ci, nous passons du mauvais côté de la barrière afin de suivre les tribulations de sa dégénérée et gangster de frangine, Safrane Chu. Cette bouffée délirante est proposée aux éditions Delcourt.

Tony Chu le détective cannibale est doté d’un don pour la cibopathie, cette aptitude lui permet d’avoir des retours de sensations ou des flashbacks liés à ce qu’il ingurgite ce qui lui facilite la tâche et l’aide à résoudre n’importe quelle affaire de meurtre.

Safrane elle, est ciboparse. Lorsqu’elle partage un cocktail, un copieux repas ou un délicieux dessert, elle a la capacité de lire dans les pensées. Il lui est donc aisé de pouvoir détrousser n’importe qui. Les codes secrets d’un coffre, des bijoux de valeur planqués dans un lieu sûr ou de l’argent dissimulé sous le matelas. Safrane aura alors accès à tous vos secrets.

Elle a pour partenaire Eddie Molay, c’est un virtuose du crochetage des serrures. Ils composent un tandem de choc au travail comme à la ville. La demoiselle possède un sacré talent pour se mettre dans la merde.

Mais qu’est-ce qui peut bien lui passer par la tête pour se retrouver dans des plans aussi craignos ? Elle n’envisage pas moins avec l’aide de quelques baltringues aussi ravagés qu’elle, que de vouloir escroquer le boss du crime de la ville. L’opération vire au fiasco monumental et quasiment toute cette équipe de joyeux lurons y passe, ça flingue à tout va. Ceux qui ne se prennent pas une balle vomissent jusqu’à en mourir. C’est un échec total !

Allez hop, la gamine et son amoureux prennent la tangente. Les étranges symptômes de gerbouille sont les signes annonciateurs de l’arrivée en fanfare de la grippe aviaire et la seule personne susceptible de protéger nos tourtereaux en crève justement. Et pour couronner le tout, son fin limier de frère est sur leurs traces. Safrane y est tellement jusqu’au cou, que même changer d’identité ou de pays ne lui serait d’aucun secours. Les nettoyeurs d’élite de la mafia sont lâchés à ses trousses. Une forte odeur de sapin commence à se faire ressentir pour la miss. Sacrifier sa sœur jumelle Sage en la faisant passer pour elle serait l’unique option pour la tirer de ce foutoir. Mais cette pimbêche de charme, en arriverait-elle à cette extrémité afin de sauver sa carcasse ? Il faut avouer que cette nana n’a aucun scrupule et peut aller très loin !

John Layman signe une série «spin-off»  aux anecdotes mouvementées et croustillantes. Ce récit policier- fantastique secoue comme un prunier, il est mené tambour battant par son auteur. Le scénariste injecte du fun en quantité illimitée. Ca mousse et ça mouche au niveau des dialogues, le côté sombre et corrosif du script s’allie à un univers de dinguerie où évoluent des personnages complètement déjantés. Avec Safrane Chu, le lecteur se paye le luxe de se bidonner à outrance grâce à des moments pétillants et loufoques.

Il fallait un artiste de la classe de Rob Guillory pour porter au sommet la «galaxie» étendue de Tony Chu. Layman ne s’y est pas trompé, il a trouvé son nouveau champion en la personne de Dan Boultwood. L’illustrateur opte pour un dessin cartoon et humoristique, il se démarque ainsi de son confrère en déployant un style moins fouillé mais plus abordable. Le crayonné épuré s’applique avec soin, il reste toutefois funky et azimuté dans sa mise en page sans oublier la surenchère de couleurs qui déchirent grave.

Ce comic-book complètement barré aux éditions Delcourt tient la promesse d’une lecture dans laquelle on se jette franco voire sans retenue tout en ayant le sourire aux lèvres jusqu’à la quatrième de couverture. Qu’est-ce que j’entends ? Un apéro dinatoire est au menu pour ce soir ? Ce s’ra sans moi les gars !!!

Chronique de Vincent Lapalus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s