URBEX T1: Villa Pandora

Après les sept volets historiques des « Enfants de la Résistance » et les deux tomes des « Omniscients », Vincent Dugommier renoue avec le style scénaristique qu’il nous avait fait découvrir avec « Les démons d’Alexia » et « Hell School », deux séries plus sombres qui m’avaient fait frissonner. « Urbex », aux éditions Le Lombard, nous emmène dans les méandres de plusieurs vieilles maisons ou les deux amis, Alex et Julie, vont faire face à de curieux événements.

Cette histoire est animée par l’excellent Clarke. On oublie trop souvent que cet auteur accompli est à l’origine de bien d’autres titres que ceux de la légendaire Mélusine, sorcière aux cheveux roux et à la tenue verte et noire. Je pourrais presque imaginer que Clarke a créé son héroïne à mon effigie… Ce bédéiste touche à tout nous propose des créations variées et nous propulse dans des réalités aussi drôles que tragiques. J’ai adoré les trois livres de forme carré « Réalités obliques », « Mondes obliques » et « Rencontres obliques », où l’on découvre des scénettes en noir et blanc, d’un humour décapant. « Akkad », sorti en janvier de cette année, nous précipite dans un futur plus ou moins proche où les humains n’arrivent plus à faire face à l’invasion d’inquiétants extraterrestres. Pour finir je citerai l’étonnant one shot « Le Danois », dont le déroulement se situe au Danemark. On y évoque les mystérieuses naissances d’enfants blonds aux yeux bleus, qui ont vu le jour dans des communautés d’immigrés entre 2017 et 2018… Il faut bien constater que Clarke a une imagination foisonnante.

Alex et Julie aiment la nuit tombée se retrouver dans des bâtisses abandonnées. Ils y font de l’exploration urbaine. Un soir, ils explorent la villa Pandora où ils tombent nez à nez avec des jumelles. Terrifiés par les fillettes qui chantonnent une inquiétante comptine, les deux compagnons prennent la fuite. Le lendemain, Alex, avant de se rendre à l’école, décide de repasser examiner la maison. Quand il arrive sur place, le terrain est vide. Le manoir a disparu. A partir de ce jour-là, lors de chaque expédition, ils vont apercevoir des « fantômes » et revivre un pan de leur vie. Seuls à voir ces invraisemblables phénomènes, ils cherchent à découvrir ce qui entrave le repos de ces esprits.

L’étrange habitation réapparaît toutes les nuits, et les blondinettes avec elle, mais à des âges différents. Le contact ne se fait pas facilement car les demoiselles sont protégées par un gros chien. A la suite d’une autre altercation ils commencent à comprendre que, peut-être, toutes ces situations sont liées entre elles… Il ne leur reste plus qu’à démêler tout ça !

Ce premier tome démarre sur les chapeaux de roue. On est projetés de rebondissements en rebondissements et la fin de ce volume arrive bien trop vite. Les péripéties de ce duo sont bien menées et l’intrigue est finement construite. Une touche d’humour enrichit le récit ce qui adoucit le caractère d’épouvante de cet opus. Le trait aiguisé de Clarke donne une clarté et un rythme endiablé à cette aventure, judicieusement mise en valeur par les couleurs légères de Mirkl.

J’y ai retrouvé un soupçon de l’un de mes films préférés tiré de l’œuvre incroyable de Stephen King « Shining ». Vous n’y croiserez pas l’ami Jack Nicholson dans son rôle effroyable de « Jack Torrance », ni Shelley Duvall qui a donné vie à Wendy Torrance. Cependant, il ne fait aucun doute, qu’Isadora et Marie-Jeanne, vous feront froid dans le dos autant que Lisa et Louise Burns ont pu le faire avec leurs airs d’anges maléfiques…

N’oubliez pas de laisser la lumière allumée, cette lecture peut réveiller des peurs cachées !

Chronique de Nathalie Bétrix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s