GLOUTON: La boule des neiges

Glouton est une bd désopilante réalisée par B-gnet et édité par BD Kids. Son créateur nous permet de découvrir un carnivore méconnu, le plus grand prédateur du grand Nord, un animal réputé pour sa voracité et sa dangerosité.

A partir de ce personnage qu’il s’est habilement accaparé, il a imaginé des aventures simples qui se déroulent évidemment dans un cadre sauvage et hostile. On y rencontre des loups, des rennes, des ours, des écureuils, un puma et un chien.

Dans le premier volet, le glouton est en mode survie, il y est essentiellement question de subsistance. Dans le second, il a un peu perdu de sa superbe, l’animal s’est un peu laissé allé et il ne fait plus peur à grand monde. Il doit donc se remettre en forme, faire de l’exercice et convaincre les autres animaux qu’il est le plus fort. Il en va de sa réputation.

L’artiste nous propose un divertissement rafraîchissant, tordant, sarcastique parfois mais toujours léger prouvant une fois de plus son aptitude à maîtriser l’humour. Que ce soit le comique de situation, l’absurde ou l’ironie, l’artiste excelle.

Car le lyonnais n’en est pas à son coup d’essai. Après une quinzaine d’albums publiés, des parodies d’ heroic fantasy, des pastiches et des créations originales, il avance à son rythme parvenant à chaque fois à se renouveler et surprendre. A la base de ce projet, une plaisanterie, une surenchère badine avec un ami, puis 2 volets et bientôt 3.

Ce qui est singulier chez cet auteur diplômé de l’école Émile Cohl, c’est sa capacité à se mettre en danger, son audace aussi.

Son GLOUTON est instructif et c’est aussi une belle récréation. Il faut dire que cette série a été immédiatement saluée et remarquée par la critique car différente, gonflée et surprenante. Pré-publié par WAPITI puis plus, les gags de  La terreur des glaces  mais aussi ceux de la boule des neiges sont variés tantôt loufoques, tantôt plus fins mais culottés et sans censure.

Il y a pour chacun d’eux un double sens pertinent. Les textes sont gorgés de références et si le jeune lecteur perçoit le comique de situation, un lecteur plus expérimenté saisit les nombreux clins d’œil et allusions glissées ici et là. Il semble que l’artiste ne se fixe aucun interdit. Il y a des excréments, des meurtres et alors ? On est très loin des livres de jeunesse stéréotypés, naïfs voire niais, et c’est assez brillant.

Dans cet opus, le dessinateur laisse plus de place aux décors. Les feuilles succèdent à la neige. La montagne est omniprésente. Elle constitue un formidable terrain pour tester ses capacités et se remuscler.

Côté technique, B-gnet s’écarte davantage du gaufrier classique s’autorisant de grandes illustrations qui soulignent ses qualités graphiques. Son dessin à la main est agréable et lisible et ses couleurs réalisées à l’ordinateur séduisantes.

Plein d’esprit et amusant, Glouton est une bonne bouffée d’oxygène. C’est un refus de la bien-pensance assumée, un exutoire à moindre coût et une très belle découverte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s