Big Bang Saigon

Je vous propose de découvrir un roman graphique vivifiant.

Il s’intitule Big Bang Saigon. Il a été scénarisé par Hugues Barthe à partir des illustrations issues du carnet de voyage de Maxime Peroz qui est aussi le dessinateur de cette bande dessinée. Destiné à un public averti, il est édité par la boîte à bulles.

Dans cet album, Maxime partage avec nous l’expérience qui fut la sienne il y a quelques années. Alors âgé de 25 ans, il vient de terminer ses études aux beaux Arts, et se désespère de trouver un emploi. Poussé par l’envie d’aventures et le désir de retrouver un oncle dont il ne connaît que peu de choses, il se rend dans un pays qui le séduit rapidement : le Vietnam. Il va y découvrir l’amour avec une petite et ravissante japonaise qui se nomme Akiko. Rapidement à cours d’argent, il est contraint de retourner en France et obligé d’entretenir avec sa belle une relation à distance par écrans interposés. Insatisfait par cette situation frustrante, il décide de retourner en Asie pour vivre pleinement son histoire d’amour. Quelques années plus tard, il rouvre le carnet de voyage qu’il composa à l’époque et se retourne vers son passé avec sincérité et recul.

A première vue légère, l’histoire scénarisée par Hugues Barthe ne l’est pourtant pas tant que ça.

Il nous propose un récit introspectif et nous permet d’entrer dans l’intimité d’un jeune homme qui tente simplement de construire sa vie. Par son intermédiaire, il évoque les questionnements de tout être humain, l’envie de connaître ses origines, le désir de partir à l’aventure et de réussir. Il aborde des sujets importants : les couples mixtes, les aléas liés à l’éloignement, la fidélité ou encore l’évolution des relations au sein du couple. Il nous offre un récit vibrant et sensuel mais aussi une formidable invitation au voyage.

Délicieusement érotique, Big Bang Saigon est un ouvrage qui nous parle, car il traite d’amour, un sujet universel qui nous transporte et on se surprend à espérer jusqu’aux dernières pages que l’issue sera positive. On s’identifie sans peine au personnnage principal car il est sympathique et touchant.

On est charmé par ce récit qui nous embarque facilement car il est surtout une magnifique ode à la vie.

La narration s’accompagne d’une prestation graphique réussie qui consiste en une séduisante alternance entre croquis soignés et dessins. Le trait est simple et élégant. Sans fioritures, il laisse la place aux sentiments. Le choix de couleurs pastels très douces est tout à fait pertinent et offre un rendu très agréable.

Je vous recommande vivement cet album en particulier si vous êtes amateurs d’exotisme et de belles histoires d’amour.

Bonne lecture.

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s