Lili Crochette et Monsieur Mouche T1: Le fléau du bord de l’eau

Zoomons ensemble sur un album à destination des enfants à partir de 5 ans que j’ai particulièrement apprécié. C’est le premier épisode d’une série initialement prévue en 4 tomes. Elle s’intitule :Lili Crochette et Monsieur Mouche et son premier volume a pour titre: Le fléau du bord de l’eau. C’est une publication des Editions de la Gouttière : une maison d’édition audacieuse spécialisée dans les albums pour les primo-lecteurs.

Avec des titres comme Trappeurs de rien, Supers ou Myrmidon, ils enchantent le jeune public en proposant des supports adaptés et variés.

L’album est scénarisé par Joris Chamblain, que l’on connaît surtout pour les carnets de Cerise. Les dessins et les couleurs sont réalisées par Olivier Supiot un artiste très sympathique qui nous a soufflé il y a quelque mois avec sa prestation remarquée en tant qu’ auteur complet pour  Le cheval qui ne voulait plus être une œuvre d’art.

Lili Crochette et Monsieur Mouche, c’est l’histoire d’Elizabeth, une fille de gouverneur irrésistible qui a la bougeotte et pas la langue dans sa poche. Cette petite princesse a parfois une deuxième vie. Dès qu’elle peut s’échapper en douce, elle devient Lili Crochette, une piratesse prête pour l’aventure. Un jour, après une énième bêtise, elle se retrouve consignée dans sa chambre.Elle s’évade immédiatement et se retrouve avec son fidèle colibri confrontée au grand Viggo Barbelongue, l’ennemi juré de son père, c’est alors le début d’une aventure pleine de rebondissements.

Joris Chamblain nous propose un cadre propice à l’imaginaire. Il nous invite dans l’univers fécond des pirates, nous présente une petite fille intrépide, combative, ingénieuse et facétieuse, et nous transporte dans l’ambiance ensoleillée des Caraïbes. Il saupoudre l’ensemble de répliques désopilantes. Le cadre est rapidement posé, l’intrigue s’installe et on se laisse rapidement entraîner par l’énergique demoiselle. Et c’est parti pour 32 planches de pur bonheur.

Le découpage est simple, dynamique, très efficace. Les dessins réalisés à la main suivant une technique traditionnelle accompagnent parfaitement le récit. Ils sont soignés et délicats Les couleurs directes sont splendides, le rendu est lumineux et beau.

Avec son format à l’italienne séduisant, son scénario inventif et excitant, un personnage principal attachant, des dialogues garnis d’humour, des dessins raffinés et des couleurs à couper le souffle, ce premier volume des aventures de Lili Crochette est une très bonne surprise. Riche de nombreux atouts, il devrait permettre aux bambins de passer un excellent moment.

Vivement le mois d’octobre pour que l’on puisse lire la suite !

D’ici là, je vous souhaite une agréable découverte.

Pour écouter le podcast sur Méga FM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s