Culottées 2

Je suis ravi de vous présenter cette semaine le second album de la série Culottées. Il est comme le précédent scénarisé et dessiné par Pénélope Bagieu et édité par Gallimard.

Dans cette deuxième partie de diptyque l’autrice nous présente quinze portraits supplémentaires de femmes aux destins hors normes qui se sont toutes illustrées par leur force de caractère, leur audace et leur ténacité. Elles ont bravé tous les obstacles pour mener la vie de leur choix.

Pré-publiés sur son blog hébergé sur le site du journal Le monde, ces portraits assez complets mettent davantage en avant des artistes, des scientifiques et des activistes pour lesquelles on ne peut qu’avoir de l’admiration.

Comme pour le précédent album on retrouve la touche humoristique, le trait ultra dynamique et léger de l’illustratrice, un dessin inspiré mais aussi la teneur résolument féministe de l’ouvrage.

Elle parvient une fois de plus à nous séduire avec ce second volet qui semble plus abouti et mieux construit.

Les femmes choisies sont plus contemporaines, certaines sont encore vivantes. Elles ont la particularité d’avoir toutes fait avancer la spécialité dans laquelle elles se sont illustrées et d’une manière générale l’image de la femme.

Chaque portrait est très documenté distillant des détails et des anecdotes truculentes.

L’illustratrice a imaginé une couverture qui a tout d’une sublime invitation. Avec sa couleur orange très élégante et ses visages en relief, le lecteur a l’opportunité de tenir entre les mains un objet somptueux composé de près de 160 planches, des tableaux découpés en neuf vignettes qui offrent une régularité et un rendu impeccable.

Chaque personnalité est encadrée par de séduisantes doubles pages très colorées qui font office d’habiles transitions et nous transportent d’un univers à l’autre avec facilité.

Ce second volume de Culottées est un album militant, c’est aussi un efficace hommage à la gente féminine, sa lecture est particulièrement aisée et les personnages sélectionnés sont passionnants.

Personnellement j’ai une petite préférence pour les pages consacrées à Phulan Devi, la reine des bandits et à l’avocate Jesselyn Radack mais je vous laisse faire votre choix, je suis certain que vous ne serez pas déçu.

Bonne lecture.

Pour écouter le podcast sur Méga FM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s