Qu’ils y restent

Au sommaire, un one shot indispensable de 48 pages intitulé  Qu’ils y restent. C’est un remarquable conte pour les enfants à partir de 8 ans.

Il associe un récit intelligent et une partie graphique de haut vol.

C’est une publication des Editions de la Gouttière.

Il est scénarisé par le tandem Régis Lejonc et Pascal Mériaux.

Les dessins sont signés par Riff Reb’s illustrateur rare et reconnu, célèbre entre autre pour sa brillante trilogie maritime.

Dans cette histoire, quatre créatures fantastiques malfaisantes et féroces se partagent le monde symbolisé par les quatre coins cardinaux: le nord pour le loup, l’ouest pour l’ogre, l’est pour le vampire et le sud pour le sorcier.

Les despotes sont vite à l’étroit dans leurs espaces respectifs ou ils règnent sans partage. Alors, ils décident de conquérir de nouveaux territoires semant terreur et violence sur leur passage. Poussées par leur folie destructrice et par la faim, ils sont contraints de franchir les frontières pour subsister si bien que ce qui devait arriver arriva, à savoir un affrontement sans pitié entre ces êtres maléfiques.

Avec ce récit, les scénaristes signent une fable moderne pour les jeunes lecteurs qui fait peur «juste ce qu’il faut».

Au départ, ils proposent un schéma narratif identique pour les quatre personnages qui permet de faire monter le suspense et de produire un récit sombre et inquiétant. L’absence de dialogues est compensée par des textes remplis d’humour insérés au centre de chaque page .

L’album est admirablement mis en image par Riff Reb’s qui réalise un traitement graphique fort et original. S’inspirant du peintre russe Ivan Bilibine, il propose des planches sublimes entourées de frises qui nous oppressent jusqu’à la dernière case. Son dessin d’une belle lisibilité est bien mis en valeur par le grand format de l’ objet qui permet d’admirer la richesse d’un dessin époustouflant. C’est une réussite totale.

Les illustrations des quatre personnages sont effrayantes et convaincantes. Les couleurs choisies avec soin  nous aspirent dans un univers onirique.

C’est sans aucune réserve que je vous recommande la lecture de cet album qui en plus d’être un livre somptueux avec sa reliure élégante pourrait bien vous aider à éradiquer les cauchemars des plus petits.

Bonne lecture.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s