Jamais je n’aurai 20 ans

Je vous présente aujourd’hui un one shot bouleversant. Il s’intitule Jamais je n’aurai 20 ans, il est édité par Dupuis dans sa collection Aire libre. Il est scénarisé et dessiné par Jaime Martin.
Après Les guerres silencieuses, l’auteur nous plonge dans l’histoire vraie d’une famille engagée dans la guerre civile espagnole.
L’histoire démarre en 1936. Nous sommes peu de temps avant que le jeune gouvernement espagnol des républicains ne soit renversé un funeste 18 juillet par les troupes du général Franco. C’est le début de trois ans de guerre civile et de 40 années de dictature répressive.
L’auteur nous propose de suivre ses ascendants. Au début du récit, ils sont jeunes et promis à un avenir radieux.Mais ils vont subir la guerre civile et des événements qui vont les transformer. Isabel est une jeune couturière analphabète, Jaime est artilleur dans l’armée républicaine. Ensemble, ils vont devoir fuir. Faisant parti du camp des vaincus, ils vont se résigner à une vie faite de lutte et de résistance.
Jaime Martin signe un album témoin qui retrace avec émotion les douloureux souvenirs de toute une génération. Il l’a conçu en y mettant de la  sensibilité et beaucoup de tendresse. Même si l’album réserve une large part à l’histoire d’amour qui unit les deux personnages principaux c’est avant tout le récit secret d’une famille dont le destin est intimement lié à celui de son pays.
Composé de 112 planches, d’un préambule imagé et de 3 chapitres habilement introduits par des citations glaçantes. Jamais je n’aurai 20 ans est un roman graphique qui compte et qui ne laissera personne indifférent.
Il raconte l’horreur, la désillusion, la trahison, le sentiment d’abandon largement justifié et le courage de l’immense majorité d’une population espagnole qui va devoir s’organiser pour survivre sous un régime autoritaire.
Avec cet album, Jaime Martin partage avec nous ses souvenirs, il campe un personnage féminin magistral, une femme qui traverse avec tempérament une histoire qui ne lui fait pas pourtant aucun cadeau.
Côté dessin, il livre une prestation graphique sobre et efficace.
Les couleurs choisies avec soin participent à la réussite de l’album.
Alors que l’on célèbre les 70 ans de la guerre d’Espagne cette année, Jamais je n’aurai 20 ans constitue un témoignage indispensable à lire absolument car il dérange, informe et révolte.
Véritable document, il contient en annexes une carte d’Espagne très détaillée, une chronologie, une bibliographie, des photographies et des affiches authentiques. Si vous êtes intéressés par cette période troublée de notre histoire et que vous aimez la bande dessinée, je vous invite à vous précipiter sur ce magnifique album.
Bonne lecture

Pour écouter le podcast sur Méga FM

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s