Un juste

Je vous propose de découvrir aujourd’hui un roman graphique qui m’a tapé dans l’œil. Il s’intitule Un juste. Il est composé de 154 planches en noir et blanc et d’un cahier historique bien ficelé.
Il est particulièrement destiné à un public adulte. Edité par la boîte à bulles, il est scénarisé par Patrice Guillon et illustré par David Cénou.
C’est l’histoire d’une femme qui à la fin de sa vie se retourne sur un passé douloureux qu’elle avait décidé d’oublier. Elle a alors le sentiment qu’une injustice a été commise.
Elle va tout mettre en œuvre pour la réparer. Cette femme, c’est Myriam Lévy. Elle se souvient que sa famille à été cachée par une famille du Lot et Garonne, pendant une bonne partie de la seconde guerre mondiale. En 1942, le gouvernement de Pétain accentue sa répression vis-à-vis de la population juive, la situation est de plus intenable ce qui pousse les Lévy à quitter Libourne pour s’installer en zone libre. Après quelques péripéties, ils trouvent refuge chez Fernand et Aurélie Cénou qui malgré les risques encourus et les restrictions vont les accueillir avec humanité et partage.
Dans cet album, les auteurs mettent l’accent sur le courage, la bravoure dont firent preuve des milliers de français pendant le second conflit mondial. Ces gens qui ont bravé le danger au péril de leur vie en cachant et secourant des juifs ont été remerciés et distingués par le titre de « justes » après la guerre. Myriam Lévy a entamé toutes les démarches pour que Les Cénou en soient gratifiés. Après 10 ans d’enquête, elle y est finalement parvenue. Cet album dessiné par leur arrière petit fils est un bel hommage, une leçon sur la tolérance et le respect. Il offre un bel exemple, il fait du bien..
Patrice Guillon signe un récit émouvant, il met en cases une histoire
authentique. Sans tomber dans le pathos, il énumère des faits et retranscrit fidèlement les réactions qui en découlent. Cet album est un témoignage de qualité, fidèle et sérieux qui bénéficie du soutien de la fondation pour la Mémoire de la Shoah
La prestation graphique de David Cénou est impeccable, le dessin est splendide, sobre et travaillé. Il complète bien le récit apportant une charge émotionnelle forte et un côté rétro sympathique.
Un juste est un récit important pour ne pas oublier. C’est en plus un document plaisant à parcourir très facile d’accès.
Personnellement, j’ai passé un agréable moment en le parcourant, c’est pourquoi, je vous le recommande.
Bonne lecture

Pour écouter le podcast sur Méga FM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s