À bord de l’Aquarius

Avec À bord de l’Aquarius, le journaliste Marco Rizzo et le dessinateur Lelio Bonaccorso luttent contre la désinformation et alimentent le débat en apportant un éclairage essentiel pour envisager collectivement des solutions. Leur roman graphique édité par Futuropolis est l’adaptation d’un livre paru l’an dernier en Italie.

Particulièrement sensibles à la thématique migratoire, les deux siciliens qui habitent à deux pas des baraquements constatent les imprécisions des informations communiquées quotidiennement par les instances internationales.

Ils ont décidé d’aller voir de leurs propres yeux ce qui se passe pendant les sauvetages en mer Méditerranée persuadés que l’Europe ne connaît pas exactement l’ampleur de la catastrophe.

Ils ont choisi d’aborder d’une autre manière que celle d’un reportage classique cette problématique clivante, extrêmement délicate à laquelle ils se sont déjà intéressés par le passé.

Pour satisfaire leur curiosité, ils ont embarqué pendant 19 jours à bord de l’Aquarius, une expérience périlleuse dont ils reviendront bouleversés. Depuis, ils se sentent investis d’une lourde responsabilité : alerter l’opinion.

Marco Rizzo propose un récit chapitré clair et efficace. Il établit une présentation du bateau, de son équipage et de son action lors des opérations avant de laisser la parole aux sauveteurs puis aux migrants.

Par le biais d’un petit animal inoffensif, il rappelle que tous les exilés n’arrivent pas à destination et que ceux qui réussissent ont pour cela été confrontés à l’horreur. Il nous propose les mots d’ hommes et de femmes aux vies démolies, aux destins brisés.

Il met surtout en relief l’instabilité de la Libye et les mensonges de sa garde côtière qui laisse périr en toute impunité de nombreux individus.

La démonstration est étayée, complétée de statistiques et de données explicites, de schémas habiles et d’histoires touchantes.

Avec ses croquis et caricatures réalisées sur le pont, Lelio est parvenu à inspirer la confiance. Il est entré facilement en contact avec des êtres fatigués et désireux de raconter leur calvaire.

L’artiste signe une prestation étonnante. Ses illustrations transcrivent les émotions avec intelligence. Il a transformé les confidences en images et c’est saisissant..

À bord de l’Aquarius est un ouvrage poignant. Il explique ce qui se passe avant l’arrivée des migrants en Europe apportant des réponses aux questions que l’on se pose tous sur ce long périple (motivation, financement du voyage, conditions de la traversée).

Sa qualité principale est de donner la parole à des personnes que l’on entend jamais et dont on oublie un peu hâtivement les sentiments.

Sa lecture interpelle l’humain. Elle nous permet aussi de mieux appréhender un contexte géopolitique complexe et tendu.

L’album constitue un témoignage précieux, brutal et honnête auquel devrait succéder prochainement une étude sur les conditions de vie et d’accueil de ces déracinés sur notre continent. Autant dire que leur travail est très attendu surtout s’il est de ce niveau.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Usva K. dit :

    Un livre (que je dois lire) qui rappel le rôle essentiel de la littéraure pour penser le monde et son actualité. Merci pour cette chronique, car elle participe aussi à la vie du livre et de son propos ! :3

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s