Cinq branches de coton noir

Et si trois GI partaient en pleine seconde guerre mondiale à la recherche du prototype du drapeau américain réalisé en 1766 par Betsy Ross. Et si ce symbole récemment identifié en Europe était porteur d’un secret qui pourrait faire évoluer la condition des noirs aux Etats-Unis.

Voici le captivant scénario imaginé par Yves Sente et son complice Steve Cuzor dans un one shot brillant et entraînant édité par Dupuis dans sa prestigieuse collection Aire Libre.

Intitulé Cinq branches de coton noir, l’opus nous raconte l’histoire de trois jeunes garçons noirs qui se sont engagés dans l’armée. En quête d’action et d’héroïsme, ils se retrouvent cantonnés à l’arrière, peu armés avec pour mission des tâches subalternes.

Par le biais d’un manuscrit qui fait miraculeusement surface, les auteurs parviennent à réunir deux époques et à faire naître l’espoir. Cette découverte sera à l’origine de la préparation d’une opération qui conduira les trois soldats à lutter pour leur survie sur un territoire inconnu. Il en résulte une splendide aventure humaine, prenante, saisissante qui souligne judicieusement que peu de choses ont réellement évolué pour la communauté noire depuis Georges Washington. Cette étoile noire mentionnée dans le titre fait écho à une autre largement utilisée à cette époque pour stigmatiser et persécuter les juifs. Le parallèle est subtil, imaginatif et percutant.

Le traitement graphique de Steve Cuzor est époustouflant. Il clarifie les propos avec efficacité. Le dessin est réaliste et détaillé. Le soin apporté au noir et blanc est remarquable et la colorisation monochrome magnifie les lumières, les ambiances. Elle restitue parfaitement les sensations de froid et de faim.

Cinq branches de coton noir  est une BD sublime, un récit de guerre ambitieux et documenté illustré avec intelligence et beaucoup de talent.

Un tirage noir et blanc est également disponible, il devrait combler les amateurs les plus érudits.

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Usva K. dit :

    Dès que je vois la couverture de cette BD mon coeur bondit dans ma poitrine ! ❤ Une sacrée claque ! L'une de mes plus belles lectures de ce début d'année, direct dans les coups de coeur !

    Tu parles de l'efficacité des propos, c'est tout à fait ça, j'ai eu le même sentiment de clarté dans l'histoire mais aussi d'un vrai talent dans les dialogues. On se croirait parfois dans un film pensé dans les années 60/70 avec une verve très dynamique et directe.

    Su-blime ! (Tes articles rejoignent pas mal mes sujets de lecture, quel plaisir de passer ici ! ^^)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s