Jamais

Jamais est un one shot bouleversant scénarisé et dessiné par Bruno Duhamel. Edité par Grand Angle, il appartient à ces albums qui marquent profondément.

Fort, poignant, ce livre dessiné est aussi engagé et terriblement d’actualité.

L’histoire se déroule en Normandie, dans le village de Troumesnil. La falaise s’effrite inexorablement, l’érosion maritime progresse emportant avec elle les habitations côtières. Pour faire face à cette situation et sécuriser les lieux, les autorités locales prennent les décisions qui s’imposent et les habitants se résignent au départ les uns après les autres. Seule Madeleine, une veuve de 95 ans, aveugle de naissance refuse de céder la moindre parcelle de liberté aux éléments et à ses contemporains. Elle est déterminée à rester chez elle au milieu de ses souvenirs jusqu’à la fin.

Anarchique et décalée, elle entend s’en remettre au hasard acceptant tous les risques.

Pour écrire ce récit, l’auteur est allé puiser dans son enfance pour le décor d’abord, mais aussi pour son personnage principal qui est inspiré par ses deux grands-mères. Il glisse de multiples références au cinéma et à la Bd et ses dialogues sont succulents.

Certes, il reprend à son compte les clichés liés à l’imagerie normande mais il le fait avec beaucoup d’humour et il nous régale.

Il ouvre la porte d’un délicat débat sur la fin de vie. Le sujet est sensible à un moment où pour des questions sécuritaires les libertés individuelles tendent dangereusement à se restreindre.

L’autre qualité de cet opus est de faire passer son lecteur par une large palette d’émotions, cette vieille dame nous touche, nous remémorant à tous quelqu’un.

Madeleine est une résistante énergique et charismatique, un phénomène à elle toute seule. Avec son découpage imaginatif et extrêmement lisible, un dessin traditionnel volontairement rond, Bruno Duhamel nous embarque littéralement.  Ses couleurs numériques et lumineuses ont un petit côté dessin animé. Elles nous immergent dans une narration rythmée.

L’album se clôture sur un dossier très riche et instructif qui s’attarde un peu sur la genèse du projet. Il ravira les amateurs du neuvième art.

Jamais est une petite pépite, une fable contemporaine divertissante et universelle qu’il faut lire absolument.

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s