Le château de ma mère

Coup de projecteur sur un album intitulé Le château de ma mère.

Scénarisé par Serge Scotto et Eric Stoffel, il est illustré par Morgann Tanco et édité dans la collection Grand angle des éditions bamboo.

A l’occasion de 120 ème anniversaire de la naissance de Marcel Pagnol, la maison d’édition s’est lancée un défi titanesque: adapter les plus grands classiques de l’écrivain. Et par la même, tenter de remettre au goût du jour des textes plusieurs fois adaptés au cinéma, mais qui n’avaient encore jamais connu les honneurs du 9 ème art.

Pour cela un principe simple: une cohérence artistique assurée par deux scénaristes reconnus et un dessinateur au style différent pour chaque album afin qu’il puisse imprégner de sa patte chacune des adaptations.

Désireux de rester au plus proche des écrits originaux, chaque album bénéficie de la relecture attentive et exigeante de Nicolas Pagnol qui est le petit fils de l’auteur 

Après des débuts prometteurs en 2015 avec les adaptations de Merlusse, Topaze et La gloire de mon père. C’est désormais le château de ma mère, l’un des chefs d’œuvre de l’écrivain qui est à l’honneur.

L’été arrive à sa fin. Le petit Marcel Pagnol va devoir abandonner ses chères collines pour rentrer à Marseille. Il va devoir laisser son ami Lili des Bellons avec lequel il s’entend si bien. Pour atténuer ce drame, la famille décide de retourner chaque week-end à la Bastide neuve. Ils devront pour cela marcher pendant 4 heures soit 9 kilomètres tous chargés comme des mules. Alors quand Bouzigue, piqueur du canal leur propose une clé pour traverser les propriétés et réduire ce long trajet, Joseph instituteur intègre est contraint d’accepter quitte à s’asseoir sur ses principes. Désormais, tout n’est qu’enchantement jusqu’au jour ou ils sont surpris par un garde zélé et imbécile.

Les scénaristes réalisent un album abouti, agréable, très respectueux de l’œuvre originale. Le découpage est soigné et la narration bien construite.

Les dessins de Morgann Tanco constituent la très bonne surprise de ce récit. Ils complètent à merveille les textes de l’écrivain. Avec son trait réaliste, il parvient à apporter du dynamisme et beaucoup d’émotions.

Je vous recommande vivement cette magnifique ode à la Provence, elle devrait ravir les amoureux de l’œuvre de Marcel Pagnol et séduire ceux qui ne le connaissent pas encore.

Bonne lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s