Le roman de Boddah : Comment j’ai tué Kurt Cobain

A l’occasion de l’anniversaire de Kurt Cobain qui aurait eu 50 ans il y a quelques jours, je vous propose de redécouvrir un roman graphique édité dans la collection mille feuilles de Glénat. Il vient juste d’être distribué aux États-Unis où on peut sans trop s’avancer lui prédire un large succès.

Scénarisé et dessiné par Nicolas Otero, il s’intitule Le roman de Boddah : Comment j’ai tué Kurt Cobain.

C’est l’adaptation réussie du roman de Héloïse Guay de Belissen.

L’auteur réalise un biopic efficace sur l’incontournable leader du groupe Nirvana.

Génie tourmenté, Kurt Cobain est probablement l’une des personnalités les plus influentes de la fin du vingtième siècle. Au vu de sa notoriété, il méritait bien qu’on lui consacre 152 pages.

Dans ce récit, Nicolas Otero revient sur les premiers émois musicaux du chanteur et guitariste, il aborde sa relation fusionnelle avec Courtney love. Il évoque sa plongée dans l’héroïne et les nombreuses cures de désintox. Il nous permet d’entrer dans l’intimité du groupe et de l’accompagner dans ses tournées triomphales jusqu’au très célèbre live intimiste enregistré sur MTV.

Au cœur des amplis et des guitares cassées, cette biographie nous permet de mieux comprendre la vie fulgurante et hors du commun de ce musicien : une vie faite de musique, de dope et d’amour fou, une vie consumée beaucoup trop vite qui fait de lui un membre du « club des 27 » groupe de musiciens prestigieux décédés à 27 ans.

Avec talent, Nicolas Otero parvient à mêler scènes réelles et imaginaires, conversations authentiques et dialogues inventés : un cocktail réussi qui lui permet de retracer le parcours unique de Kurt Cobain, l’icône de toute une génération.

Côté dessin, l’auteur a ressorti sa plume sergent major et quelques pinceaux. Il a utilisé une gamme réduite de feutres à alcool et c’est avec génie qu’il a eu l’excellente idée de décliner trois tons de gris qu’il utilise tout au long du bouquin.

Au final, un récit grunge qui se lit avec la musique qui va bien en fond.

Je vous conseille vivement la lecture de cet album qui m’a séduit Il devrait plaire aux passionnés de musique et il ne décevra pas les nombreux fans du groupe.

Bonne lecture !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s