TOP des lecteurs BD 2021

TOP des lecteurs BD 2021 Bulles d’or 1-Von Braun de Robin Walter chez Des ronds dans l’O 2- Ma voisine est Indonésienne d’ Emmanuel Lemaire chez Éditions Delcourt 3-Coming in d’ Elodie Font et Carole Maurel chez PAYOT 4-FRANK LEE: L’après Alcatraz de David Hasteda et Ludovic Chesnot chez Ankama Editions 5-Jours de sable de…

DERNIER SOUFFLE

Dernier souffle est un objet merveilleux, une performance époustouflante qui ne peut qu’emporter l’adhésion tant la démarche est sincère, ambitieuse et le rendu splendide.

Le nageur solitaire : Voyage en 2020 – année hystérique

Cette création est assurément inclassable, mais pour moi il est évident que tout ce qui est atypique m’attire et le nageur solitaire a su m’entraîner au-delà de tout ce que j’aurai pu souhaiter ou rêver. Dans une réalité où la pandémie n’en finit pas de nous rappeler que vivre n’est pas toujours simple, la lecture d’une telle histoire ne peut que nous réconcilier avec la vie. Eblouissant !

Saint-Elme T1

Aujourd’hui, prenons le ferry des éditions Delcourt afin de suivre le parcours de nos guides touristiques Serge Lehman et Frederik Peeters pour la station balnéaire de Saint-Elme. Une fois débarqués, nous découvrons une petite ville de montagne isolée et coupée du reste du monde. Ce lieu se trouve hors du temps, on ne sait pas…

LE MONDE SANS FIN

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’énergie et le dérèglement climatique sans jamais oser le demander de peur de ne pas tout comprendre est réuni dans l’album Le monde sans fin qui vient  de paraître aux Éditions Dargaud. On y retrouve le dessinateur Christophe Blain dans le rôle du candide qui dialogue avec Jean-Marc Jancovici, « spécialiste » des énergies et du changement climatique. C’est clair comme de l’eau de roche (à ne pas confondre avec l’huile de roche), lumineux et en plus on sourit souvent.

Stan Manoukian à BD Boum 38

Les monstres de Stan Manoukian étaient à l’honneur à Blois le week-end dernier à l’occasion de la 38ème édition du festival BD Boum. Ils étaient sur les vitrines des boutiques, sur les marches de l’escalier Denis Papin au cœur d’un jeu de cartes passionnant mais aussi et surtout dans la halle aux Grains avec une…

Les Tuniques bleues T64: Où est donc Arabesque?

Avec cet ultime volet composé par Raoul Cauvin, le bédéiste s’offre une dernière pirouette. Il réalise un tour d’horizon sympathique, multiplie les clins d’œil et les références aux opus précédents.
L’album réjouira les initiés qui complèteront probablement la collection et même s’il y a peu de surprises, on passe quand même un agréable moment.
De son côté, Willy Lambil signe un dessin semi réaliste hélas un peu figé mais séduit néanmoins avec une représentation parfaite des équidés.

QUEENIE La marraine de Harlem

Sélectionné dans de nombreux prix Bds (Fnac-France Inter, Landerneau …), cet album est à la fois une biographie, un thriller, un documentaire sur un mouvement culturel et artistique, un récit d’émancipation et un manifeste antiracisme. Il devrait également être porté à l’écran puisqu’ un grand studio américain en a déjà acheté les droits. On a hâte de découvrir qui va incarner cette femme hors norme à qui Raphaël Confiant consacra naguère un récit passionnant et foisonnant et que le bédéaste Mikael a choisi également de mettre en scène dans le 3e volet de sa trilogie newyorkaise à paraître en janvier prochain.

FANG

Il fallait un artisan généreux et talentueux pour faire honneur à cette histoire cossue, Niko Henrichon n’est pas en reste avec des planches d’une finesse exquise. L’illustrateur met la barre très haute. Ce forçat du neuvième art est un canadien qui a fait ses études artistiques en Belgique. Il travaille aujourd’hui pour l’Amérique et l’Europe. Ce parcours esthétique international et atypique pousse l’artiste à prendre le meilleur dans chaque discipline, son dessin est un patchwork qui s’affranchit des codes graphiques. Henrichon affiche une mise en page passionnelle et un découpage classieux. Les arrière-plans sont exécutés avec minutie, ils fourmillent d’informations et de détails. Le crayonné est peaufiné jusqu’à l’extrême pour passer à l’étape d’un encrage méticuleux exécuté avec justesse.

Dans la tête de Sherlock Holmes

Dans la tête de Sherlock Holmes était un pari risqué. S’attaquer à un monstre sacré comme Sherlock Holmes l’ est toujours. Car, les gardiens du temple sont nombreux. Mais, réussir à sortir quelque chose de nouveau avec ce personnage est encore plus difficile. Cyril Lieron au scénario et Benoit Dahan au scénario, dessins et couleurs, ont relevé le défi. Ils ont non seulement respecté l’œuvre de Arthur Conan Doyle à la perfection mais ils ont su le renouveler avec originalité. Et ça avec passion, amour et humour. Car, ce qui ressort le plus quand nous terminons cette lecture, c’est l’amour et la passion que ce duo a mis dans ces deux bandes dessinées. Chaque planche le démontre. Chaque case explose. Je ne peux passer sous silence le magnifique travail d’édition qu’ Ankama a fait avec ce diptyque.